Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Pourquoi la doctrine biblique de la création est-elle si importante? (2)

2. SANS LA DOCTRINE DE LA CREATION IL NE PEUT Y AVOIR AUCUNE VERITE

      La connaissance humaine de la vérité peut être définie comme étant l’équivalence de notre pensée à ce qui EST: d’abord à Dieu, l’être par excellence; à sa Parole qui est la vérité; et à l’ordre que Dieu a établi dans sa création, ordre qui est le reflet de sa pensée créatrice et ordonnatrice. Pour l’homme, connaître la vérité n’est pas une oeuvre novatrice ou originale, mais simplement penser les pensées de Dieu après Lui. Si dans la nature tout évolue constamment, aucune connaissance précise n’est possible. Bien sûr que le changement est une réalité le soleil se lève et se couche; la vie implique constamment des changements; le temps lui-même est associé de manière inexorable au changement. Mais il s’agit partout de changements situés dans un cadre qui, lui, ne change pas. Dans cette création qui change, car en elle sont la vie, le mouvement et l’être qui lui viennent de Dieu, Dieu a établi un cadre, des formes qui ne changent pas. Voici le sens profond des paroles d’encouragement que Dieu adressa à Noé après le déluge:

     Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront pas. Gen 8.22

      Le prophète Jérémie confirme ces paroles dans le contexte de bouleversements dans le domaine de l’histoire des nations, et non pas dans la création comme avec Noé.

     Si je n’avais pas fait mon alliance avec le jour et la nuit, si je n ‘avais pas établi les lois des cieux et de la terre, alors je pourrais rejeter la descendance de Jacob et de David mon serviteur. Jér 14.25-26

      Mais la théorie de l’évolution des espèces affirme que ces formes créées par Dieu ne sont pas stables. Si le changement est la loi principale de la nature, il est évident que ce que nous appelons les lois naturelles, que la science a la tâche de découvrir, peuvent elles aussi varier. Les lois de la pensée humaine sont, elles aussi instables dans cette perspective. Si l’ordre de la nature est mouvant et notre pensée elle-même n’a pas de base solide, rien n’est sûr, tout est mouvant aucune connaissance certaine n’est possible. Comme la nature est un reflet du Créateur, dans cette même perspective Dieu lui-même n’aurait aucune stabilité. Certains en sont même venus là.

      Ce relativisme absolu est une des erreurs les plus graves de notre époque. Nous voyons, par exemple, le marxisme enseigner que la science est variable suivant les époques et surtout suivant la classe de celui qui l’enseigne. Nous tombons ici dans la confusion la plus absolue, dans le règne de mensonge de Satan.

      Or, une des définitions que nous donne la Bible du péché et de l’impureté est celui de confusion, de mélange (cf Deut 9. il y Ainsi les rapports sexuels entre hommes et animaux sont appelés par la Bible une confusion. Cette appellation est intéressante, car toute infraction à l’ordre que Dieu a établi dans la structure même de sa création, est le commencement de la confusion, du désordre, de l’anarchie, du chaos. Plus encore, si nous regardons la principale raison pour laquelle la Bible établit une distinction entre animaux purs et Impurs, nous voyons que ces derniers ne correspondraient plus à l’ordre originellement établi par Dieu pour eux; des oiseaux qui ne peuvent voler, comme l’autruche, sont impurs; des mammifères qui vivent exclusivement dans l’eau, comme les baleines, sont déclarés impurs par la Bible. Que penser alors d’un système tel que celui de l’évolution, qui fait passer toutes les espèces au travers de toutes les autres espèces pour parvenir à leur forme actuelle, forme qui risque encore de se changer en autre chose? C est le sommet de la confusion, le comble du mélange, une impureté à la puissance infinie, chef-d’ouvre du père du mensonge et du chaos, le diable. Nous voyons maintenant mieux pourquoi il nous faut très sérieusement considérer la théorie de l’évolution comme une doctrine de démons et qu’elle doit être entièrement rejetée par ceux qui ne veulent pas un christianisme mêlé à l’anarchie et à la confusion de la puissance des ténèbres.

      Dieu a créé l’univers selon un ordre précis, qui est celui de sa propre pensée. Cet ordre stable peut-être connu des hommes créés à l’image de Dieu, car la structure de leur intelligence, tout comme celle du langage lui-même qu’ils utilisent pour comprendre le monde, est un reflet de l’intelligence divine et correspond à l’ordre de la création. Le pêché est de sortir de cet ordre pré-établi ou d’en établir un autre d’origine humaine ou de tomber dans la confusion d’une évolution complète. Dans le récit de la création, Dieu nous rappelle ces réalités en affirmant à plusieurs reprises, de la façon la plus solennelle, que chaque espèce ne peut se reproduire que dans le cadre de sa propre espèce, affirmation entièrement confirmée par toute l’observation scientifique des hommes. Nous comprenons maintenant pourquoi nous devons affirmer avec la plus grande vigueur: Sans la doctrine de la création, il ne peut y avoir aucune vérité.

(à suivre)
Jean-Marc BERTHOUD
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page