Notre confession de foi

Article 1 – La Bible

Nous croyons que les 66 livres de la Bible, contenant l’Ancien et le Nouveau Testament, constituent la Parole de Dieu inspirée verbalement aux écrivains sacrés par le Saint-Esprit et donc sans erreur dans les textes originaux, quelque soit le sujet qui y est traité, ce qui est confirmé sans réserve par les paroles de Christ et des apôtres.
La Bible étant la seule révélation divine qui fasse autorité, elle est notre seule règle de foi et norme de conduite. Tous les articles qui suivent sont basés sur des affirmations incontestables de la Bible.

Article 2 – Dieu

Nous croyons que Dieu est UN et qu’Il se révèle comme une Trinité de trois personnes divines : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Il est saint, éternel et tout-puissant. Nous croyons qu’Il est le créateur de tout ce qui existe et que le monde a été créé par sa parole, tel que nous le révèle le récit des deux premiers chapitres de la Genèse.
Dieu règne souverainement sur la création entière et la maintient selon des lois immuables.

Article 3 – Jésus-Christ

Nous croyons que Jésus-Christ est le Fils de Dieu qui existe éternellement au sein de la Trinité. Nous croyons qu’Il est la Parole faite chair, qu’Il fut conçu par le Saint-Esprit, qu’Il naquit de la vierge Marie et qu’Il fut pleinement homme, mais sans péché, tout en restant Dieu. Il enseigna et fit des miracles, fut condamné par les autorités religieuses et civiles et crucifié pour expier notre péché, mourut sur la croix, ressuscita corporellement le troisième jour, fut vu par plus de 500 témoins, monta au ciel, où Il est assis à la droite de Dieu et intercède pour nous, étant le seul médiateur entre Dieu et les hommes. Nous croyons qu’Il reviendra en gloire à l’achèvement de notre âge (voir article 9).

Article 4 – Le Saint-Esprit

Nous croyons que la Personne divine du Saint-Esprit, qui a été à l’œuvre dans l’univers dès sa création, fut répandu sur terre à la Pentecôte (jour historique et unique) après la glorification de Jésus-Christ. Il convainc de péché, régénère celui qui croit en Christ et vient habiter en lui (baptême du Saint-Esprit), l’incorporant ainsi à l’Eglise. Il sanctifie les croyants et distribue ses dons à chacun en particulier comme Il veut en vue de l’édification de l’Eglise. Son but principal est de glorifier le Fils de Dieu en investissant les croyants de la puissance nécessaire au service efficace et à une vie de sainteté.

Article 5 – Satan

Nous croyons que Satan est une personne démoniaque, l’adversaire de Dieu et des hommes et qu’il séduisit ces derniers au jardin d’Eden selon Genèse 3. Il est le grand tentateur, menteur et meurtrier dès le commencement. Il est le prince de ce monde mais fut jugé à la croix et sera jeté dans le feu éternel préparé pour lui et ses anges.

Article 6 – L’homme

Nous croyons que le premier homme, Adam, fut créé parfait par Dieu (à son image), qui créa ensuite la femme, Eve, à partir de l’homme pour qu’elle soit son aide. A la suite de la désobéissance du premier couple (décrite en Genèse 3), toute race humaine tomba dans un état de péché et sous la condamnation du châtiment éternel dont elle ne peut se racheter par ses propres efforts.

Article 7 – Le salut

Nous croyons au salut par la seule grâce de Dieu. Tout homme qui se repent et mat sa foi en Jésus-Christ et en son œuvre de propitiation accomplie à la croix peut y accéder. Ce salut comprend la justification, la vie nouvelle en Christ par la régénération opérée par le Saint-Esprit, la sanctification, la résurrection, la rédemption du corps, et l’héritage éternel. L’homme régénéré est reconnu par ses œuvres bonnes.

Article 8 – L’Eglise

L’Eglise est le Corps de Christ, qui en est le chef suprême. Elle se compose de tous les enfants de Dieu, qui ensemble forment l’Eglise universelle au-delà des barrières ecclésiastiques. Elle a pour mission l’évangélisation du monde et la glorification du Père et du Fils. Elle se manifeste dans les églises locales qui se soumettent à l’autorité de la Bible. Ces dernières pratiquent le baptême et la sainte cène (réservés aux seuls croyants) ; elles persévèrent dans l’édification, la communion fraternelle et les prières ; elles sont dirigées par un collège d’anciens reconnus comme tels par les membres. Chaque église locale doit être sel et lumière dans un monde corrompu et contribuer au maintien de la justice et du respect envers les autorités, en attendant que Christ vienne établir son royaume de paix et de justice sur la terre.

Article 9 – La fin des temps

Nous croyons que Jésus-Christ reviendra sur la terre pour y établir son royaume millénaire. D’abord auront lieu la première résurrection et l’enlèvement de l’Eglise, après lesquels chaque racheté recevra sa rétribution. Puis le Christ, avec les sauvés et les anges, jugera l’Antichrist et les nations qui l’auront suivi. Les événements coïncideront avec la conversion d’Israël et son rétablissement dans son pays et dans sa vocation. Christ règnera alors sur le monde à partir de Jérusalem.
Comme Satan sera mis hors d’état de séduire les nations, le royaume de Dieu trouvera son expression en un règne visible de paix et de justice dans le temps et l’espace réels. Sitôt remis en liberté, à la fin du millénium, Satan incitera les nations à se révolter contre le règne de Christ, mais sera alors jeté en enfer. Après la résurrection finale, le jugement dernier et le renouveau des cieux et de la terre, le royaume temporel aboutira au royaume éternel, et le Seigneur règnera à jamais dans l’univers renouvelé.

Article 10 – L’état éternel des hommes

Nous croyons que la destinée finale de tous les hommes est définitivement déterminée au cours de cette vie.
Nous croyons que tout chrétien authentique recevra un corps semblable à celui du Christ ressuscité, un « corps spirituel » qui lui permettra de vivre éternellement en la présence du Seigneur, dans la félicité éternelle du ciel.
Nous croyons que tout homme qui aura refusé de recevoir Jésus-Christ sera condamné au châtiment éternel, une condition consciente de tourments sans fin, hors de la présence de Dieu.
Nous croyons, selon Rom 2.6-8, en la parfaite justice de Dieu pour tous ceux qui n’ont pas eu connaissance de la voie du salut.

(PROMESSES a publié ces 10 articles il y a quelques années sur les pages du milieu du journal contenant le BV pour la Suisse; Texte de J.-P. Schneider et Cl-A. Pfenniger)