Dossier: L'espérance du chrétien
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Psaume 121

Je lève mes yeux vers les montagnes… D’où me viendra le secours ? (v. 1)

Le pèlerinage vers Jérusalem empruntait la vallée du Jourdain. C’était un chemin dangereux (c’est là que Jésus place, en Luc 10, l’histoire du voyageur attaqué par les brigands). Le voyageur est sur ses gardes. Il tend la tête pour scruter les montagnes à la recherche des dangers potentiels. Aujourd’hui, tu empruntes peut-être aussi un chemin dangereux : une semaine difficile, de nouveaux défis, des soucis récurrents, etc. Je lève les yeux vers les montagnes, et la précarité de tout ce qu’il me reste à gravir me donne le tournis. Seigneur, es-tu bien vraiment là avec moi ?

Le secours me vient de l’Éternel, qui a fait les cieux et la terre (v. 2)

Sur ce chemin escarpé, mon guide et secouriste, c’est le Dieu de la Bible. Il est un secours puissant. Son CV ? Il a fait les cieux et la terre, à partir de rien et en quelques jours. Il peut t’aider aujourd’hui en créant de rien et en un temps record une situation tout à fait nouvelle ou en te montrant comment t’y comporter.

Le seul secouriste à la mesure des défis qui te sont lancés s’appelle Jésus-Christ. Lui as-tu demandé d’être ton secouriste et guide ? Vivre sans Christ serait aussi irresponsable et dangereux que de vouloir atteindre l’Himalaya sans carte. Accepte de t’encorder à lui. Il s’engage à t’accompagner tous les jours (Mat 28.20b). Peut-être qu’après toutes ces années, tu es tellement préoccupé par l’horizon bouché que tu ne sens plus sa présence à tes côtés.

Il ne permettra point que ton pied chancelle ; celui qui te garde ne sommeillera point (v. 3)

Le pèlerin jouit d’une belle promesse alors qu’il grimpe pour les fêtes à Jérusalem. Jésus-Christ ne place jamais sur ton chemin d’obstacles pour le plaisir de te faire tomber. Ton pied risque-t-il de glisser ? Personne ne te ravira de la main de Christ (Jean 10:28). Les fausses idoles n’entendent pas tes appels mais Dieu veille. Dieu te donne-t-il l’impression de dormir ? Ouvre les yeux !

Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël (v. 4)

Regarde le destin d’Israël, sans cesse menacé d’extermination depuis sa naissance et fais confiance en Dieu. L’Église jouit aussi de la promesse que celui qui a commencé en nous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ (Phil 1.6). Pour toi aussi, aujourd’hui, Dieu n’est ni assoupi ni endormi.

L’Éternel est celui qui te garde, L’Éternel est ton ombre à ta main droite (v. 5)

La main droite est pour la plupart d’entre nous la main adroite, la main de notre activité. Elle tient l’épée. Tiens ta Bible ouverte, l’épée de l’Esprit et renouvelle ta lecture. Dieu t’encouragera à t’investir de tout cœur dans ton activité.

Pendant le jour le soleil ne te frappera point (v. 6)

Ce psaume est chanté par ceux qui montent à Jérusalem pour les fêtes ; à la Pâque comme en automne, le soleil peut taper fort en Israël. Un moissonneur en est mort (2 Rois 4.18). Mais Dieu protège comme il a ressuscité ce garçon. Que le Seigneur te protège du soleil des saisons sèches de la vie ! L’Éternel est ton ombre, pourquoi irais-tu t’abriter sous des casquettes d’hommes ?

L’Éternel te gardera de tout mal, il gardera ton âme (v. 7)

Difficile de résister à la tentation. Nous sommes faibles et avons besoin d’être gardés par une personne qui sait ce qu’elle veut et qui a le courage de prendre toujours position pour le bien. Et cette personne qui t’aime, qui t’apprécie et qui recherche en toutes choses pour toi et pour tes proches la réussite, le progrès et le bonheur, c’est Jésus-Christ. Seulement, il ne va pas te forcer. Il ne va pas te garder dans une prison. Il veut t’aider à bien utiliser ta liberté. Il est près de toi et te demande : Veux-tu que je t’aide, que je te garde de tout mal ? Qu’est-ce que tu lui réponds ?

L’Éternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais (v. 8)

Jésus-Christ agit avec toi avec une fidélité sans faille. Le crois-tu ? Il veut te garder dans ton pèlerinage durant les semaines qui viennent. Il agit pour ton bien et est décidé à continuer. Christ te garde de tout danger autour de toi et en toi. Soumets tes décisions à l’approbation de Jésus-Christ. Alors il te permettra d’arriver, d’atteindre le but qu’il a fixé pour toi. Va là où Jésus-Christ te conduit et te précède. Fais ce que le Seigneur te demande à la vitesse que le Seigneur te fixe, sans tenter de le doubler mais en le suivant pas à pas. Il te gardera.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Dossier : L'espérance du chrétien
 
Coutrot Vincent
Vincent Coutrot est pasteur à Bourg-Saint-Maurice en Savoie (France).